Imprimer

PTT acquis : un traitement préemptif par rituximab permet de prévenir efficacement les rechutes

Écrit par Elise Corre
le 17 Novembre 2014
Risque de rechute
Une étude récente menée par le CNR-MAT a permis de montrer que les patients guéris d’un PTT acquis sont à haut risque de rechute si l’activité ADAMTS13 retombe à moins de 10% de l’activité normale au cours du suivi. Chez ces patients, une perfusion préemptive de rituximab, un anticorps monoclonal permettant de diminuer transitoirement les lymphocytes B du sang, permet de normaliser l’activité d’ADAMTS13 de manière prolongée. Cette étude incite donc à surveiller l’activité d’ADAMTS13 systématiquement au cours du suivi dans le PTT acquis. Cette attitude devrait permettre de réduire très significativement le risque de rechute dans cette maladie.
Mis à jour le 05 Janvier 2016